image33
French only

Diffamation

Cette page est dédiée aux commentaires, réactions et corrections des fausses informations publiées par les médias à mon sujet.


Ces fausses informations sont diffamatoires et causent d'énormes préjudices en plus de manipuler l'opinion du public à travers la notoriété de grand média.

Fausses informations

Fausses informations publiées par les médias :


22 novembre 2019

Informations

Article : Cliquez ici pour voir l'article


Journaliste : Isabelle Mathieu


Date : 22 novembre 2019


Article copié et partagé par: 


  • Le Soleil
  • Le Droit
  • La Tribune
  • Le Quotidien
  • La Voix de l'Est
  • Msn.com
  • Groupe Capitales Médias


Moyen de publications:


  • Facebook
  • Twitter
  • Internet
  • Journaux


Commentaires et corrections:


1) Au paragraphe d’introduction, nous pouvons lire :


"Près de 6 millions $ seront redistribués aux investisseurs floués par Dominic Lacroix dans le projet de cryptomonnaie Plexcoin. Mais à qui, précisément?"


Investisseurs floués?


Il faut savoir qu'aucun tribunal Canadien n'a considéré le PlexCoin comme étant une fraude. La question sur laquelle se base l'AMF depuis 2017 est à savoir si le PlexCoin est un investissement ou une cryptomonnaie.


Si la décision du tribunal est qu'il s’agit d'un investissement, l'AMF prétendra que c’était donc une valeur mobilière et puisque je n'avais aucun permis pour opéré, ils voudront rembourser les gens. Si, par contre, la Cour du Québec (décision en attente) déclare que le PlexCoin est une cryptomonnaie alors le dossier au complet prendra une autre tournure et tout sera à recommencer, car dans ce cas-ci, l'AMF n'aurait aucune juridiction sur le PlexCoin et la cour devrait normalement remettre les sommes saisis au projet PlexCoin pour qu'on puisse continuer le projet en toute liberté.


Le fait de mentionner que ces gens ont été floués est diffamatoire et extrêmement préjudiciable.


2) Un peu plus loin dans l'article nous pouvons lire :


"Dominic Lacroix brille par son absence. Son avocate, Me Sarah Desabrais, évoque, sans les détailler, des problèmes médicaux."


Ce point n’est pas une correction, mais plutôt une information supplémentaire.


Je n’étais effectivement pas présent au Tribunal le 22 novembre 2019, car j’étais à l’hôpital. On m’a diagnostiqué une embolie pulmonaire sévère, l’artère principale de mon poumon droit est obstruée par un caillot. J’ai appris également que j’avais une phlébite dans l'artère principale de la jambe gauche et pour finir, 2 tumeurs ont été découvertes dans la partie droite de mon cou lors de mon scan. Je saurais dans les prochaines semaines si elles sont cancéreuses.


J’ai toujours été présent en cours depuis le début et je prends ce dossier juridique très au sérieux. Alors non, je ne "brillait" pas par mon absence.


3) Plus loin dans l'article :


"Aussi poursuivi aux États-Unis, Lacroix s’est entendu il y a quelques mois avec la Security and Exchange Commission (SEC)."


Comme je l’ai mentionné à plusieurs reprises déjà, je n’ai jamais été poursuivi aux États-Unis dans cette affaire. La SEC a fait enquête et nous avons réglé avant même la tenue d’un procès. Le fait de continuer à propager la fausse information de poursuite aux États-Unis atteint ma réputation directement et manipule l’impression du public.


4) 5e paragraphe de la fin :


"Depuis le début de l’enquête de l’AMF et le blocage de ses avoirs, les compagnies de Lacroix, DL Innov, Micro-Prêts et Fina One ont fait faillite. Tout le processus de faillite est bloqué en raison de l’enquête."


Ce texte a été modifié par Mme. Mathieu le 23 novembre 2019, car au moment de la publication de son article nous pouvions lire :


"Depuis le début de l’enquête de l’AMF et le blocage de ses avoirs, Dominic Lacroix a fait faillite, de même que ses compagnies DL Innov et Fina One. Tout le processus de faillite est bloqué en raison de l’enquête."


Je n’ai jamais fait faillite comme il était indiqué dans la version originale. Cela a déjà été corrigé.


(merci, Mme. Mathieu, mais il reste d'autres corrections à faire..)


* Prendre note que toutes les versions format papier / journaux (Exemple : Le Soleil) de l'article ont la version originale qui stipule que j'aurais fait faillite personnellement. Elles n'ont pas été corrigées avant l'impression.


5) 2e paragraphe de la fin :


"Plusieurs créanciers ont prêté des dizaines de milliers de dollars à Lacroix qui leur promettait [sic] — et a remis à certains — des rendements de 35 %. Au moins trois de ces prêteurs malheureux ont fait faillite."


Complètement faux. Mes compagnies on toujours et sans exception payée les intérêts qui étaient dus aux investisseurs jusqu’au moment ou nous avons reçu les ordonnances de blocage de l’AMF qui nous interdisait, entre autres, de continuer le paiement des intérêts à ces gens en 2017.


Nous avons informé l'AMF que certaines de ces personnes comptaient sur ces revenus d’intérêt pour subvenir à leurs besoins, mais l’AMF n’a jamais considéré nos commentaires. J’avais parmi ces gens, des amis, de la famille et des personnes de confiance qui croyaient en moi.


Si certaines de ces personnes ont malheureusement fait faillite aujourd’hui c’est en raison des ordonnances de blocage uniquement.


Diffamation et manipulation, la fin de cet article est bien conçue afin de miner la confiance du public en faisant à croire que je payais mes investisseurs, mais pas tous.


Vous êtes tanné de vous faire dire n'importe quoi par les médias qui ont la responsabilité d'informer le public correctement et qui ne le font pas? Je vous invite à partager cette page afin de dévoiler la pure vérité. Il faut que ça cesse, MAINTENANT!

 

https://dominiclacroix.com/diffamation


Pour joindre Dominic Lacroix cliquez ici.

4 octobre 2019

Informations

Article : Cliquez ici pour voir l'article


Journaliste : Jean-François Cloutier


Date : 4 octobre 2019


Article copié et partagé par: 


  • Le Journal de Québec
  • Le Journal de Montréal
  • TVA Nouvelles
  • MédiaQMI inc.
  • Québecor Média


Moyen de publications:


  • Facebook
  • Twitter
  • Télévision
  • Internet
  • Journaux


Commentaires et corrections:


1) En gros titre de l'article, nous pouvons lire:


"Un couple de Québécois accusé de fraude forcé de payer 7 M$ US". 


Ce titre accrocheur est complètement faux, diffamatoire et préjudiciable. Aucune accusation n’a été portée envers M. Lacroix ou Mme. Paradis depuis le début de cette saga judiciaire. Aucune accusation de fraude de la part de la Securities and Exchange Commission des États-Unis ou de l’Autorité des Marchés Financiers du Québec.


De plus, le montant de 7 millions $ est la conclusion d’une entente convenue entre M. Lacroix et la SEC. 


"Nous avons travaillé fort durant plus de 8 mois afin de parvenir à une entente avec la SEC pour clore le dossier aux États-Unis. Le 7 millions $ sera saisi à même les fonds que nous avons remis aux autorités depuis 2017 et servira à rembourser les acheteurs américains qui ont acheté des PlexCoin en contravention des règlements d’achat du PlexCoin lors de la vente initial en 2017".


2) Sous la photo du couple, nous pouvons lire la phrase suivante:


"Dominic Lacroix et sa conjointe Sabrina Royer-Paradis sont poursuivis pour 15 M$ par la Securities and Exchange Commission."


Encore une fois, ceci est complètement faux et diffamatoire. Ni M. Lacroix, ni Mme. Paradis, ni PlexCoin ou PlexCorps ne sont poursuivi pour 15 M$ par la Securities and Exchange Commission. Le dossier juridique aux États-Unis est clos depuis la signature de l’entente avec la SEC.


Ces quelques mots qui sont, complètement faux, créent d’énormes préjudices envers M. Lacroix, Mme. Paradis ainsi qu'à leur famille respective, ils entachent, entre autres, leurs réputations et manipulent l’opinion publique en utilisant la notoriété de grand média pour partager de fausses informations.


L’Autorité des Marchés Financiers à publié un communiqué officiel qui résume clairement et correctement l’entente conclue avec la SEC, ce communiqué est disponible ici.


La Securities and Exchange Commission a émis le même type de communiqué officiel qui résume clairement l’entente aussi, ici.


Vous êtes tanné de vous faire dire n'importe quoi par les médias qui ont la responsabilité d'informer le public correctement et qui ne le font pas? Je vous invite à partager cette page afin de dévoiler la pure vérité. Il faut que ça cesse, MAINTENANT!


https://dominiclacroix.com/d


Pour joindre Dominic Lacroix cliquez ici.